GGI : Carrés de couleur

Dans toute cette agitation, les carrés de couleur se multiplient sans que l’on sache toujours quelle est la signification de chacun de ceux-ci. Voici donc, pour votre plus grand plaisir, un lexique des significations des carrés de couleur que j’ai aperçus dans les dernières semaines :

Carré rouge : c’est le carré qui a démarré le bal. En fait, ce symbole avait été popularisé lors de la grève étudiante de l’hiver 2005. La personne qui porte ce carré est contre la hausse des frais de scolarité. Optionnellement, (mais pas obligatoirement) cette personne peut aussi être pour la grève étudiante et pour la gratuité scolaire. Ce carré avait utilisé pour illustrer que la coupure des 103 millions (l’enjeu de la grève étudiante de 2005) mettait les étudiants « carrément dans le rouge » financièrement.

Carré vert : on l’a aperçu pour la première fois cet hiver, la personne qui porte ce carré est en accord avec la hausse des frais de scolarité de 1625$ sur 5 ans annoncée par le gouvernement. En général, les gens qui portent ce carré sont aussi contre la grève.

Carré jaune : ce carré est porté par les partisans d’une hausse plus modérée des frais de scolarité, typiquement une hausse de 1625$ sur 10 ans plutôt que 5.

Carré bleu : celui-ci est porté par ceux qui sont contre la hausse, comme les carrés rouges, mais qui ne sont pas pour la grève.

Carré rose : un de mes profs le portait cette semaine. Il s’agit du carré qui symbolise les profs qui sont solidaires des étudiants contre la hausse.

Carré mi-rouge/mi-vert : ce carré est pour les indécis (on l’a aussi vu à Tout le monde en parle. Danny l’avait donné à la ministre Beauchamp).

Carré brun : quelqu’un pour qui « l’affaire de la grève étudiante, c’est de la m*rde » 😉

Carré blanc : quelqu’un qui veut que tous ces « conflits » se passent dans la paix !

En connaissez-vous d’autres ?

Ajouts : Carré blanc (merci Jess !), expression « carrément » dans le rouge (merci Dan Gagnon)

  • Complément d’information sur le carré rouge: http://www.pauvrete.qc.ca/

    • Merci pour les infos ! Très intéressant !

  • Jessicac Bérubé

    Cette semaine au collège d’Alma, ils ont commencé à distribuer des carrés blancs pour qu’au moins tout se passe dans la paix!

    • Je viens de l’ajouter, merci !

  • Dan

    Transparent (ou invisible): je m’en c*lisse!

    • Ou pourquoi pas : je n’aime mieux pas afficher mon opinion.

  • Trollolol

    Le carré rose, c’est un vol de la couleur pour le mouvement queer. Je me demande si les profs sont au courant. Ça a déjà été utilisé comme « queer contre la hausse » auparavant.

    • Non, ils étaient probablement pas au courant.

  • Dan Gagnon

    La carré rouge mettait les étudiants « carrément dans le rouge ».

    • Oui, c’est encore mieux dit, je viens de l’ajouter !

  • malealpha

    Carré mauve = prendre l’argent de la hausse pour acheter des poneys à tous les québécois.

    • Ha ! Ha ! Elle est bonne ! 😉

  • Jérémy

    Moi je m’identifie au carré blanc/noir.

    Je suis contre la hausse, mais contre ceux qui sont contre pour des mauvaises raisons, qui utilise des façons de se faire entendre  »stupide » (etc). Je suis pour le droit de l’éducation, de la paix, de la grève et des manifestations, car c’est un joyaux du parfait exemple de la démocratie et pour que nous marquions le Québec a jamais.

  • Pingback: Un carré blanc pour la paix…et le respect! – L'Univers d'une tricoteuse()